Nationalistes contre progressistes

«Deux visions européennes s’opposent : une vision nationaliste et une vision progressiste ». Par cette déclaration fin août 2018, Emmanuel Macron fixait l’axe de sa campagne pour les élections européennes. Fini le temps des scrutins européens boudés par l’opinion, dont la fonction oscillait entre « vote sanction » à l’encontre Lire la suite…